Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 février 2016 2 09 /02 /février /2016 22:01

Maison Jules Roy du 16 mars au 1er mai 2016,

Vous êtes cordialement invités à découvrir les oeuvres de la peintre

Vernissage le 18 mars 2016 à partie de 18 h en présence de Christian NOORBERGEN, critique d'art

Les danseuses Drachin et Jess offriront un peu de la magie de la danse Isadorienne

Repost 0
Published by gilberte
commenter cet article
15 mai 2015 5 15 /05 /mai /2015 15:20

Gilberte Ferrari

 

ou les signes vitaux de la brûlure humaine

 

Les couleurs vives et aigues, fraîches et solaires, ont leur vie propre. Elles éclaboussent. Elles accidentent chaque toile, libérant une sidérante énergie. Une tension très féconde, et quasi instinctive, efface en elle ce qui alourdit le visible, et se désigne aveuglément dans les fragiles illusions du monde. Cependant Gilberte Ferrari ignore la provocation chromatique. Si elle apprécie stridences et percussions, elle utilise plutôt, comme dans les musiques d’Asie, toutes les modulations des valeurs, comme autant de libres variations creusant la totalité d’un son. En traces légères et fouillées, ses couleurs envoûtent le regard, tandis que les élans du corps, souterrains et libres, donnent à l’œuvre entière une superbe densité existentielle.

La transparence et l’opacité, constamment, se mêlent et s’entremêlent, à la limite du dicible et du mystère. Pas de message, aucun discours. Plutôt l’ascèse poétique et méditative d’un fabuleux déploiement lyrique, quand même de dures fractures, comme l’écho brisé d’une fusion oubliée, fouillent parfois les traces aiguës des meurtrissures vitales. Art de haute conscience dans un espace infiniment ouvert.Une éclairante richesse, indéfinie, insondable, aux vifs éclats de soleil mental, ouvre les frontières du sensible, et porte les signes vitaux de la brûlure humaine.

La richesse de la création de Gilberte Ferrari vient d’abord de l’énergie sollicitée, de l’ampleur superbement organisée des registres d’art convoqués, variés et pluriels, et de la synthèse lyrique, lumineuse et aérienne, subtile et dense, qu’elle s’installe au final. Œuvre de déferlements gestuels, naviguant dans l’insondable et dans l’illimité, en mouvante et constante métamorphose. Comme des flammes d’univers, les couleurs vibrent dans l’espace. Des tracés aventureux calligraphient l’étendue en une écriture d’immensité, quand la tache et le hasard étreignent la création.

Christian Noorbergen

 



Repost 0
Published by gilberte - dans Accueil
commenter cet article
4 juillet 2014 5 04 /07 /juillet /2014 14:51

32

 

 

 

 

La peintre Gilberte Ferrari crée une abstraction vivante internationale. Sa démarche artistique confirme aujourd'hui l'actualité des meilleures grammaires picturales, qui ont fondé l'art abstrait.

 

 

 

 

ss titre

 

 

 

 


 

 

photo blog-copie-1

 

 

 

 

 

 

fleur-copie-1

 

 

 

 

Les Editions des musées et de la culture - edmc

 

Cliquer ici link

 

Cotation-Drouot : découvrez la cotation de la peintre

 

Cliquer  ici link

 

 

e-mail : gilberte.ferrari@sfr.fr

Tel : 0380312168

Portable : 0603827402

Repost 0
Published by gilberte - dans Accueil
commenter cet article
5 octobre 2010 2 05 /10 /octobre /2010 17:50

  

 

 

 

no 11 acrylique 60x70

  

 

   portrait-Gilberte.JPG

 Je peins le plus souvent énergiquement, sans idées préconçues, la liberté octroyée au geste, à la matière, j'aime la surprise du résultat. Mon regard, mon esprit se conforment aux données de l'ouvrage.

 

 

 

    portrait Gilberte.2JPG

 

 

 

 

  N--15.jpg

 

 

 N--8.jpg   117.jpgN--16-copie-1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by gilberte - dans exposition dijon
commenter cet article

Présentation

Recherche

Catégories